Astuce: pour enlever cette publicité Jimdo, jetez-donc un oeil sur JimdoPro... ;-)

Informations ici

 

Zitoun est né en 1980. D’un père Franco-Allemand (et guitariste) et d’une mère italienne, il se passionne pour la musique à partir de 9 ans lorsqu’il découvre les Beatles. Dès lors, il décide d’apprendre à son tour la guitare et forme son premier groupe de rock à l’âge de 12 ans avec des potes de collège. Sa première « véritable formation » s’appellera HALITOSIS.

 

De 1997 à 2001, le groupe tourne bien et décroche la seconde place du concours « jeunes espoirs » de Strasbourg et vit alors sa première grosse expérience scénique (la Laiterie) et sa première session studio à Mulhouse. C’est d’ailleurs pendant ce tremplin qu’il rencontre Aurélien Boilleau, alors leader du groupe « Fuel », qui deviendra par la suite « E-sense ».

 

Se forment alors 2 collectifs autour d’Halitosis : « Avalanche » et « Dirty 8 ». Malgré cela, le groupe Halitosis se sépare courant 2001. C’est à cette époque que Zitoun découvre la musique assistée par ordinateur et s’ouvre au Hip-Hop. Il crée alors le groupe « Chichen Itza » avec Misty et Wonka. Le groupe existe pendant trois ans et participe notamment au tremplin des Printemps de Bourges j'usqu'en demi-finale.

 

Autours de différentes rencontres, le groupe intègre le collectif CADELUIM en 2003. Malheuresement, la formation ne tiendra pas face aux complications liées aux études de chacuns. Un morceau du trio est disponible sur la Street Tape Vol.1 de CADELUIM.

 

En 2004, Zitoun auto produit une première démo qui se diffuse largement dans son entourage. S'équipant de plus en plus en matériel d'enregistrement musical, il crée en été 2004 le "Fakir Studio" et participe, par la suite, activement à la réalisation de la Street Tape vol. 1 de CADELUIM en enregistrant et produisant la majorité des morceaux du projet.

 

A partir de 2005, le collectif décide de produire le premier Album de Zitoun, "Zitoun et Invités". Ce projet de grande envergure est enregistré et travaillé sur plus d'une année avant de voir le jour. 

 

En parallèle à ses projets solos, Zitoun fonde  et travaille également sur des projets avec d'autres artistes locaux tels que SEVERE ou encore TREZOR l'IMMIGRE.

 

Suite à différents projets aux couleurs Hip-Hop, Zitoun se tourne alors vers une démarche plus rock en fondant le groupe de rock IPNOZ avec son beau-frère et en intégrant le groupe YAREL en tant que bassite. Le projet "Les Repriz'" est entamé à la même époque. 

 

En janvier 2008, Luc, le père de Zitoun décède des suites d'un cancer. Cette épreuve douloureuse éloigne Zitounde la création musicale. 

Il préfère alors se consacré à des projets plus précis et plus concrets. Il participe, en 2008 et 2009, à la création de l'univers sonore et de la bande sons de plusieurs spectacles ainsi que d'un jeu video éducatif. 

 

Il débute aussi un travail à long terme avec N.MI KHADAFI, artiste de Mulhouse, autour du projet solo de ce dernier.

 

En octobre 2010, Zitoun refait surface après deux ans de silence complet. Ceci étant, il ne propose pas de nouvelles production mais une compilation de titres enregistré entre 2004 et 2008, initialement prévus pour divers projets mais finalement tombés dans les oubliettes du Fakir Studio. L'album INEZIT' comprend donc 14 titres inédits remixés en 2010.

 

à suivre...